Allons au musée - Mot-clé - photographie Présentation d'expositions diverses de peintures, sculptures, photos et vidéos, de lieux multiples, musées, centres d'art contemporain, galeries, cafés-restaurants, entre Grenoble, Paris, Lyon, Rhône-Alpes et la Suisse... Ressentis et impressions critiques. 2022-05-28T14:17:04+02:00 Andrée Laporte-Daube urn:md5:627146f22bec1346990949372a159bfa Dotclear Guetteurs d'avenir, peuples d'Amazonie urn:md5:cdebd39454eb47d491b60aa9a06e3933 2010-05-06T15:59:00+02:00 Andrée Laporte-Daube Musées en Isère Amazoniephotographie <h2>Orangerie du Muséum de Grenoble, du 2 avril au 1er août 2010</h2> <p>L'exposition que je vous présente aujourd'hui et que nous propose le Muséum de Grenoble, à l'Orangerie, est consacrée aux peuples amazoniens du Brésil. <br /></p> <p><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/images/.guetteurs_s.jpg" alt="guetteurs" style="float:right; margin: 0 0 1em 1em;" title="guetteurs, janv. 2011" /> Une scénographie simple et aérée nous entraine le temps d'une visite, dans les pas de ces peuples. Tout d'abord le contexte géographique et économique de l'Amazonie nous est présenté par des textes clairs et explicites, avec à l'appui de très belles photos, et pour matérialiser la présentation, toute une série de graines de végétations amazoniennes, véritables objets d'art produits par Dame Nature, et quelques animaux comme le jaguar, de magnifiques papillons et oiseaux, un caïman à lunettes, une mygale ....... et, pour compléter le tableau, les peuples amazoniens eux-mêmes, Kayapo, Karaja, Zo'é ….., leur habitat, et certaines de leurs us et coutumes. <br /></p> <p>C'est ainsi que l'on peut découvrir l'art du corps, des peintures corporelles sont fabriquées et appliquées lors des évènements de la vie, naissance, cérémonies d'initiation, changement de statut, ou interdites comme lors des rites funéraires....<br /></p> <p>La couleur rouge est symbole de joie, de santé, et de vitalité. La couleur noire signifie le changement de statut ou assure une protection. De nombreux dessins représentés sur les corps se rapportent à la faune. Coupe de cheveux, tatouage, perforations varient en fonction des tributs et des évènements. <br /></p> <p>Mais c'est dans l'art plumaire que s'exprime le mieux le raffinement de l'esthétique des peuples amazoniens. A partir d'une technique simple, collage et ligature, et d'un matériau disponible à portée de flèche, la plume est déclinée sous différentes formes : grands masques, coiffes, ornements de lèvres, pagnes, diadèmes, décoration de lobes d'oreilles.....<br /></p> <p>Là encore de très belles photos, mais aussi de nombreux objets et parures viennent à l'appui des explications, permettant de visualiser ce qui est aperçu sur les photos. <br /></p> <p>Des films nous montrent la vie des amazoniens au quotidien, la préparation des repas, les fêtes, la cueillette du rocou et sa transformation en pâte colorante, la chasse, les rites funéraires, …. <br /></p> <p>Au travers de cette exposition, l'idée est de nous sensibiliser à la biodiversité, et à sa mise en danger, mais aussi au respect des différences, à l'intérêt qu'il y a d'échanger avec les peuples amazoniens, de les considérer comme des peuples adultes et non pas comme des curiosités touristiques. Notre monde est dévorateur d'espaces et de matières premières, à nous de veiller à ce qu'il ne devienne pas exterminateur de végétation, d'espèces animales, et de peuples anciens. <br /></p> <p>L'exposition « Guetteurs d'avenir, peuples d'Amazonie » est à voir à l'Orangerie du Muséum de Grenoble jusqu'au 1er Août 2010, musée ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à midi et de 13h30 à 17h30, les samedi et dimanche, de 14h à 18h.<br /></p> <p>Des cycles de conférence et des samedis à la carte complètent cette exposition, écoutez la radio ou allez sur internet pour en voir les thèmes et les jours et heures.</p> Anthony Vérot, VOG urn:md5:bd919a892ba549376b2cc777d43de94b 2010-01-08T21:38:00+01:00 Andrée Laporte-Daube Musées en Isère photographieportraitVérot <h2>Espace Municipal d'Art Contemporain de Fontaine, du 12 novembre 09 au 19 décembre 09</h2> <p>Il est des rencontres qui laissent une marque particulière. C'est le cas de celle faite dernièrement à VOG, espace municipal d'art contemporain, où sont exposées des peintures d'Anthony Vérot. <br /></p> <p><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/images/.verot_s.jpg" alt="Vérot" style="float:left; margin: 0 1em 1em 0;" title="Vérot, janv. 2011" /> En entrant dans les locaux de VOG, on est tout de suite mis dans l'ambiance, happé par les portraits exposés dès la première salle. Tout d'abord une femme d'âge mûr, au port altier, aux mains croisées, au regard vague, s'impose. Son visage et ses mains attirent impérativement le regard par un double effet : le regard semble vide, les traits sont figés, le visage marqué par le passage du temps, les mains ridées et veinées, une glace reflète et son dos et la pièce qui est devant elle, que l'on ne voit que par son reflet. Une impression de vide, d'intemporalité s'en détache, par la neutralité du fond et la fixité du regard. Ce qu'il y a de fascinant, c'est que l'effet immédiat produit est qu'on voit en elle ce que l'on cherche à oublier devant son miroir le matin, le passage du temps, les imperfections, les traits tirés, …... <br /></p> <p>Anthony Vérot nous ramène à nous-même, par cet art qu'il a de s'éloigner de l'art photographique, qui transforme par ses trucages, ses filles filiformes et parfaites, pour nous montrer l'humain, non tel qu'il est, mais tel que lui le voit, à travers une sorte de loupe déformante et presque cruelle, nous amenant presque malgré nous à voir les humains d'une autre façon : des personnes au regard droit et vide, donnant une impression de grande solitude. Le paradoxe veut qu'en les changeant par son regard à lui, en les transformant, il dévoile une part d'eux-mêmes bien enfouie.<br /></p> <p>Il joue sur tous les éléments, les cheveux, les cous, les nez, les habits, les couleurs utilisées, teintes mates et sourdes..... Il aime les détails qui peuvent surprendre, les met en valeur. Les personnes représentées adultes, jeunes, enfants, sont des personnes de son entourage, sa femme, plus âgée que lui, des voisins, des commerçants, lui-même. <br /></p> <p>Il part de photos prises par lui, ses esquisses , en capture ce qu'il mettra en valeur, se retrouve seul face à ces photos, et seul va triturer le modèle jusqu'à en obtenir ce qu'il souhaite, la mise à nu de la personne qu'il représente, son moi le plus intime. Il œuvre entre réalisme et abstraction, oppose l'intensité du corps humain aux tons sourds des couleurs. Que ce soit de face ou de profil, grands ou petits portraits, peintures ou dessins, la même force en sort. <br /></p> <p>Cette exposition consacrée à Anthony Vérot, vous pouvez la voir à VOG, Espace municipal d'art contemporain, à Fontaine jusqu'au 19 décembre 2009.<br /></p> <p>VOG est ouvert les mercredis et samedis de 14h à 19h et les jeudis et vendredis de 16h à 19h.</p>