Allons au musée - Mot-clé - histoire Présentation d'expositions diverses de peintures, sculptures, photos et vidéos, de lieux multiples, musées, centres d'art contemporain, galeries, cafés-restaurants, entre Grenoble, Paris, Lyon, Rhône-Alpes et la Suisse... Ressentis et impressions critiques. 2022-11-26T12:41:30+01:00 Andrée Laporte-Daube urn:md5:627146f22bec1346990949372a159bfa Dotclear 1860 et ses commémorations, entre Mémoire et Histoire, l'annexion de la Savoie à la France urn:md5:15a411397b3aa66c7e8ca44f3306656c 2010-04-25T15:41:00+02:00 Andrée Laporte-Daube Musées de Savoie histoiresavoie <h2>Musée Savoisien de Chambéry du 12 mars au 20 septembre 2010</h2> <p>Il est des commémorations qui deviennent un véritable rituel pour des peuples, symbolisant à leurs yeux un événement capital. C'est le cas pour le peuple de Savoie. Il y a exactement 150 ans , sous Napoléon III, la province de Savoie a été rattachée à la France, avec le comté de Nice.<br /></p> <p>Nous qui sommes nés après cet événement, cela peut paraître surprenant que cela fasse si peu de temps que la Savoie soit française.....<br /></p> <p><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/images/.savoie_m.jpg" alt="savoie" style="float:left; margin: 0 1em 1em 0;" title="savoie, janv. 2011" /> Les savoyards fêtent cette intégration au territoire tous les cinquante ans.<br /></p> <p>A cette occasion, les présidents de la République n'hésitent pas à faire le voyage pour honorer de leur présence l'évènement, des présidents Fallières et Carnot, à Charles de Gaulle, en passant par Nicolas Sarkozy. Pour la commémoration 2010, c'est toute la Savoie qui s'est mobilisée, collectivités territoriales, comme associations. <br /></p> <p>Documents originaux et rares, presse d'époque, photographies, peintures, sculptures et archives historiques, vidéos, dans une scénographie très attractive, permettent de visualiser la succession de commémorations qui ont eu lieu.<br /></p> <p>La première partie de l'exposition est consacrée au contexte géopolitique et aux évènements qui ont conduits à l'annexion, avec comme personnages importants Napoléon III, Victor-Emmanuel II et Cavour, chef de cabinet de la Maison de Savoie. <br /></p> <p>La deuxième partie porte sur les commémorations de 1892 (centenaire du premier rattachement de la Savoie à la France), 1910 et 1960. <br /></p> <p>Hautement identitaires, les manifestations de 1892 et 1910se présentent comme des jeux de miroirs entre intégration et distinction État-Nation. Sur fond de construction des identités nationales en Europe, la Savoie semble chercher la reconnaissance d'une mère-patrie, tout en s'interrogeant sur sa spécificité. Apparition en 1892 de la Sasson, statut qui symbolise le rattachement de la Savoie à la France . <br /></p> <p>En 1960, les enjeux politiques tendent à s'effacer devant des enjeux plus économiques, avec la volonté de mettre en avant le tourisme blanc en Savoie. <br /></p> <p>En 2010, la Savoie ne se pose plus seulement la question de son appartenance à la France, mais aussi de la place qu'elle occupe en Europe.<br /></p> <p>Publication d'un ouvrage, visités guidées, évènements et manifestations entourent l'exposition. L'exposition est donnée dans le très agréable cadre du Musée Savoisien, ancien couvent franciscain dont la fondation remonte au XIIIème siècle. <br /></p> <p>Outre l'exposition sur la commémoration du rattachement de la Savoie à la France, exposition donnée jusqu'au 20 septembre 2010, le Musée présente des collections à caractère régional, historique, archéologique et ethnographique. Il est situé en plein centre ville, près de la fontaine des éléphants.</p> L'aristocrate et la chambre noire, Raymond de Bérenger, marquis de Sassenage urn:md5:091cf34d04168eefa77d4f1a04929d4f 2009-11-27T15:19:00+01:00 Andrée Laporte-Daube Musées en Isère de BérangerhistoirePhotographie <h2>Musée Hébert, La Tronche, du 23 octobre 2009 au 31 janvier 2010</h2> <p>La nouvelle exposition du Musée Hébert vient en complément de l'exposition couleur sépia du Musée de l'Évêché. L'exposition du Musée de l'Évêché nous propose des œuvres de photographes professionnels isérois, nous montrant l'Isère sous toutes ses formes, montagne, campagne, villes, villages. Sur le même thème, le musée Hébert s'est tourné vers un photographe amateur isérois, formé dans les ateliers de Gustave Le Gray, à Paris, Raymond de Bérenger, marquis de Sassenage. <br /></p> <p><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/images/.aristo_s.jpg" alt="aristo" style="float:left; margin: 0 1em 1em 0;" title="aristo, janv. 2011" /> Cet amateur dauphinois s'est adonné à la photographie pendant une quinzaine d'années, de 1852 à 1865. Les épreuves qu'il a prises durant ces années se trouvent au château de Sassenage. Elles n'ont jamais été exposées dans leur ensemble.<br /></p> <p>Du fait de leur fragilité, ces photographies sont montrées pour la seule et unique fois. D'où l'importance d'aller les admirer, unique occasion qu'il nous est donnée.<br /></p> <p>L'exposition est constituée d'une soixantaine d'épreuves sur papier salé ou albuminé, représentant des portraits, et surtout des paysages, Sassenage et ses alentours, château de Vizille, Paris, Noisiel, Dieppe. <br /></p> <p>Ces photos en noir et blanc sont superbes, révélant chacune l'art de la composition, un équilibre parfait, des retouches subtiles, un jeu d'ombre et de lumière qui révèlent la maitrise de Raymond de Bérenger dans cet art. <br /></p> <p>Mais c'est aussi un témoignage de grande valeur de ce qui existait à l'époque, la façon de vivre, de travailler, de s'habiller. On découvre aussi l'existence d'une campagne plus omniprésente que maintenant,<br /></p> <p>ce qu'ont été les lieux actuels, ce qui est resté intangible de ce qui a évolué, voire disparu. La scénographie met en valeur les photographies, elles ont toutes le même encadrement, et sont disposées à hauteur de vue, ce qui crée une certaine unité d'ensemble qu'il est plaisant de voir et revoir. La lumière est diffuse pour ne pas les abîmer.<br /></p> <p>Du matériel photographique ayant appartenu à Raymond de Bérenger est exposé, et nous donne une idée de ce que tout photographe devait transporter à l'époque pour faire des photographies sur site. <br /></p> <p>Cette belle exposition est donnée au Musée Hébert à La Tronche jusqu'au 31 janvier 2010.<br /></p> <p>L'entrée du Musée est gratuite, et le Musée est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h.</p>