Allons au musée - Mot-clé - Ménestrier Présentation d'expositions diverses de peintures, sculptures, photos et vidéos, de lieux multiples, musées, centres d'art contemporain, galeries, cafés-restaurants, entre Grenoble, Paris, Lyon, Rhône-Alpes et la Suisse... Ressentis et impressions critiques. 2022-07-01T19:24:42+02:00 Andrée Laporte-Daube urn:md5:627146f22bec1346990949372a159bfa Dotclear Il y a quatre siècles Sainte-Marie d'en Haut urn:md5:587ebd079d8e14ec85a72cbd4d95db58 2010-05-06T15:49:00+02:00 Andrée Laporte-Daube Musées en Isère art baroqueMénestrier <h2>Musée Dauphinois, Grenoble du 5 mars au 31 décembre 2010</h2> <p>L'équipe du Musée dauphinois, « locataire » depuis 1968 de cet ancien monastère, a voulu célébrer cette année les quatre siècles d'existence de l'ordre de la Visitation, ordre qui a fait construire cet ensemble monastique qui surplombe Grenoble. L'ordre de la Visitation est né au XVIIème siècle de la rencontre de François de Salles et de Jeanne de Chantal. C'est un ordre monastique féminin représentant le renouveau du catholicisme, après une longue période de guerres de religion. <br /></p> <p><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/images/.sainte-marie_m.jpg" alt="sainte-marie" style="display:table; margin:0 auto;" title="sainte-marie, janv. 2011" /><br /></p> <p>Dans le cloître, lieu clos et coupé du monde, cour carrée entourée de galeries ouvrant sur les espaces communautaires et permettant aux religieuses de déambuler, nous est présentée la vidéo d'un interview d'une moniale. Elle nous éclaire sur l'ordre des visitandines auquel elle appartient.<br /></p> <p>Dans le couloir qui amène à la Chapelle, une série de textes, à hauteur d'yeux, nous raconte les faits marquants de l'histoire du lieu, histoire parfois mouvementée (comme lors de la Révolution de 1789, ou de la séparation de l'église et de l'état en 1905), parfois plus sereine, illustrée par des lithographies, photographies, peintures ... <br /></p> <p>L'émerveillement vient lorsque l'on rentre dans la Chapelle, devant la magnificence du retable. L'église catholique a voulu, tout en réagissant contre la pratique religieuse très intériorisée des protestants, impressionner le fidèle et lui faire ressentir la toute puissance de Dieu. Le retable représente la porte d'entrée au paradis. Construit comme un arc de triomphe à la gloire de Dieu, il resplendit de l'éclat lumineux de l'or fin.<br /></p> <pre></pre> <p>Les décors de la Chapelle, omniprésents, rares vestiges de l'art baroque à Grenoble, d'où leur importance, ont été conçues par le père jésuite Claude-François Ménestrier en 1666, pour célébrer la canonisation de St François de Salles.<br /></p> <p>Une porte ouvrant sur les jardins extérieurs permet d'admirer le superbe panorama sur la chaîne des Belledonnes, et la cascade de jardins-terrasses du monastère, qui rajoute au charme du lieu. Des vidéos courtes et bien conçues complètent l'exposition, ainsi que des publications (livres, journal) et diverses manifestations, concerts de musique, concert-lecture.<br /></p> <p>Cette exposition est donnée au Musée Dauphinois jusqu'au 31 décembre 2010. Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h, 19h du 1er juin au 31 août, l'entrée est gratuite.</p>