Allons au musée - Mot-clé - De Stijl Présentation d'expositions diverses de peintures, sculptures, photos et vidéos, de lieux multiples, musées, centres d'art contemporain, galeries, cafés-restaurants, entre Grenoble, Paris, Lyon, Rhône-Alpes et la Suisse... Ressentis et impressions critiques. 2022-07-01T19:24:42+02:00 Andrée Laporte-Daube urn:md5:627146f22bec1346990949372a159bfa Dotclear Mondrian-De Stijl urn:md5:afdde959e083bd19d42281fdac6ad495 2011-01-10T17:56:00+01:00 Andrée Laporte-Daube Musées de Paris De StijlMondrian <h2>Centre Pompidou de Paris, jusqu'au 21 mars 2011<br /></h2> <p>Piet Mondrian est né en mars 1872 aux Pays-Bas, et est mort en février 1944 à New York, aux États-Unis. <br /></p> <p>Il a profondément marqué l'art du XXème siècle. <br /></p> <p><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/images/.Mondrian_tree_s.jpg" alt="Mondrian arbre" style="float:left; margin: 0 1em 1em 0;" title="Mondrian arbre, janv. 2011" /> Peintre de paysages dans sa jeunesse, il mettra très tôt l'accent sur les structures expressives de la nature : ligne des arbres, grille des canaux et des façades, signe cruciforme des moulins, losanges des reflets. Il en extraira la géométrie des lignes. <br /></p> <p>Il privilégiera la couleur à la simple représentation du visible. Très vite, les lignes de force de son œuvre apparaitront, qui le conduiront à l'abstraction pure, surtout après avoir découvert les œuvres de Cézanne, Braque, Picasso.<br /></p> <p>Il aboutira à des plans de couleurs primaires, (rouge, bleu, jaune), qu'il opposera à des plans de « non couleurs », (gris, noir, blanc), tout en intégrant des lignes horizontales et verticales. Il se servira de ces thèmes pour en faire d'infinies variations. <br /></p> <p>Mondrian en fera une centaine, entre 1912 et 1938, tout en théorisant ses recherches, qualifiées de néoplasticisme. <br /></p> <p>Il côtoiera tous les artistes importants de l'époque, dans son atelier du quartier Montparnasse, comme les Delaunay, Le Corbusier, les Arp, les cubistes, les artistes dada, Calder .... <br /></p> <p>L'exposition que le Centre Pompidou nous offre recouvre la période parisienne de Mondrian, peintures et dessins. Nous pouvons voir la remarquable variabilité de ses thèmes, dont Mondrian joue sans cesse. D'abord les couleurs qui flirtent avec les lignes, puis la prédominance de plus en plus importante des lignes qui progressivement feront jusqu'à disparaitre les couleurs, <br /></p> <p>Le rapprochement avec le mouvement De Stijl est une des clefs pour comprendre l'oeuvre de Mondrian. <br /></p> <p>Theo Van Doesburg ,fondateur et animateur du mouvement, a commencé par créer une revue en 1917, la revue De Stijl, qui s'était donnée comme objectif de « contribuer au développement d'une nouvelle conscience de la beauté », mettant en avant une collaboration inédite entre peintres et architectes, pour poser les jalons d'une architecture moderne. On retrouve dans ce mouvement certains leitmotivs de Mondrian peintre, à savoir les couleurs primaires rouge, jaune, bleu, et les non couleurs, le blanc et le noir, les lignes droites et orthogonales, la limitation des formes, et la géométrisation des volumes. <br /></p> <p>L'exposition du Centre Pompidou se déroule en trois temps, consacrée dans ses première et troisième parties au mouvement De Stijl, et dans sa deuxième partie à Mondrian. <br /></p> <p>J'avoue avoir une préférence pour le Mondrian des débuts, dans ses recherches entre le figuratif et le non figuratif, les lignes qui deviennent de plus en plus épurées, le jeu des couleurs, à l'image de « l'arbre gris » qui reste pour moi l'un des plus beaux tableaux de l'exposition. <br /></p> <p>Sa recherche du pur abstrait m'a plus intéressée dans l'optique de l'utilisation qui en a été faite par des architectes. Retrouver dans des réalisations d'immeubles, de maisons, de pièces à vivre, ses concepts néoplasticiens, m'ont interpelée mais aussi troublée, dans la mesure où Mondrian visait à créer rien de moins qu' un Éden où l'Homme puisse vivre heureux.<br /></p> <p>Riche en contenu, l'exposition Mondrian et le mouvement De Sijl vaut le détour dans la mesure où elle participe à la compréhension de l'évolution de l'art contemporain au XXème siècle. <br /></p> <p><a href="http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/Actualites/BCC6CE781B245AA7C125777D0054F13D?OpenDocument&amp;L=1" hreflang="fr">site de l'exposition</a> <br /></p>