Allons au musée - Mot-clé - Banksy Présentation d'expositions diverses de peintures, sculptures, photos et vidéos, de lieux multiples, musées, centres d'art contemporain, galeries, cafés-restaurants, entre Grenoble, Paris, Lyon, Rhône-Alpes et la Suisse... Ressentis et impressions critiques. 2021-04-12T16:02:07+02:00 Andrée Laporte-Daube urn:md5:627146f22bec1346990949372a159bfa Dotclear Basquiat, génie ou leurre devenu mythe ? urn:md5:4bb9a70cce949cd330b75047bcc048de 2011-01-14T11:15:00+01:00 Andrée Laporte-Daube Musées de Paris BanksyBasquiatMr Brainwash <h2>Musée d'Art Moderne de Paris jusqu'au 30 janvier 2011</h2> <p>Basquiat est mort d'une overdose alors qu'il n'avait que 28 ans. Comme toute personne mise en avant dans le monde de ce que nous appelons maintenant les « people », et qui meurt jeune, comme James Dean ou Gérard Philippe, Basquiat fait partie du petit cercle de ceux qui rejoignent une légende, faute d'avoir pu faire ses preuves dans le temps. <br /></p> <p><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/images/.basquiat-self-portrait_s.jpg" alt="basquiat self portrait" style="float:right; margin: 0 0 1em 1em;" title="basquiat self portrait, janv. 2011" /> L'exposition du Musée d'Art Moderne de Paris donne un large échantillon de ce que Basquiat a créé dans un temps très court. <br /></p> <p>Son art, parti du graffiti de rue, est rude et naïf. Il s'apparente à l'art primitif africain. Dessins très simples, beaucoup d'écrits, couleurs franches, en aplats, récupération de supports divers, planches, réfrigérateur, ... utilisation des aspérités du papier mâché qu'il malaxe, ....<br /></p> <p>Dans la brochure offerte à tout visiteur, il y est dit :<br /></p> <blockquote><p>«L'univers de Basquiat mêle les mythologies du vaudou et de la Bible, la bande dessinée, la publicité, les héros afro-américains musiciens et sportifs, et ses racines caribéennes. Il définit une contre-culture urbaine, violente et anarchique, pétrie de liberté et de vitalité.»<br /></p></blockquote> <p>C'est un bon résumé de Basquiat.<br /></p> <p>Sauf que : ses héros sont à peine esquissés, dessins enfantins qui évoquent à peine ce qu'ils représentent, parfois même seuls les noms paraissent, avec des couronnes simplifiées de rois pour marquer son admiration, traits malhabiles, écriture saccadée, .... explosion des couleurs et des formes qui semblent provenir du paradis des joints, ... tout au long de la découverte de ses productions, je me suis sentie en porte à faux, réservée, incrédule, sans jamais avoir l'impression de découvrir le travail d'un vrai artiste. Restant toujours sur ma faim, alors que j'y allais sans apriori !<br /></p> <p>Avec l'étrange sentiment qui ne m'a pas quitté tout du long, que Basquiat se moquait de nous, spectateurs venus voir dans un Musée ses « œuvres ». <br /></p> <p>Et je ne pouvais m'empêcher de faire référence au film que j'avais vu par le plus grand des hasards, la veille : « Faites le mur », de Bansky, où Banksy montre comment a été créé de façon artificielle, Mr Brainwash.....<br /></p> <p>Pour compléter mes impressions, j'ajouterai qu'un autre hasard m'a mis en présence, juste après être sortie de l'exposition, d'un enfant de 12 ans venu prendre sa leçon de piano chez sa professeur, et qui nous a dit avoir été enthousiasmé par l'exposition Basquiat .... !!!!<br /></p> <p>Alors, Génie ou Leurre devenu mythe, c'est finalement à chacun de donner sa réponse!..... en allant voir, pour se faire une idée, l'exposition Basquiat au Musée d'Art Moderne de Paris, jusqu'au 30 janvier 2011. <br /></p> <p><a href="http://mam.paris.fr/fr/expositions/basquiat" hreflang="fr">Site de l'exposition</a> <br /></p>