Allons au musée - Mot-clé - 2016 Présentation d'expositions diverses de peintures, sculptures, photos et vidéos, de lieux multiples, musées, centres d'art contemporain, galeries, cafés-restaurants, entre Grenoble, Paris, Lyon, Rhône-Alpes et la Suisse... Ressentis et impressions critiques. 2021-10-22T21:35:35+02:00 Andrée Laporte-Daube urn:md5:627146f22bec1346990949372a159bfa Dotclear Nouvelle Saison 2015-2016, Musée de Grenoble, Présentation urn:md5:7b9693ef9921c2cb3bce7e76c2678f11 2016-09-27T17:40:00+02:00 Andrée Laporte-Daube Musées en Isère 2016saison 2015 <p>Le Musée de Grenoble nous réserve cette année 2015-2016 deux très belles expositions.<br /> La première, qui aura lieu du 29 octobre 2016 au 29 janvier 2017, et faite en partenariat avec le Centre Pompidou, sera consacrée au peintre Kandinsky, dans sa période parisienne qui va de 1933 à 1944.<br /> La deuxième concernera un peintre né à Grenoble, Henri Fantin-Latour, cette exposition est actuellement présentée à Paris au Musée du Luxembourg du 14 septembre 2016 au 12 février 2017 et sera à Grenoble du 18 Mars au 18 Juin 2017.<br /></p> <h3>+++ L’exposition Kandinsky<br /></h3> <p>L'exposition couvre la dernière décennie de vie du peintre.<br /><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/.9-Kandinsky_Bleu_de_Ciel__1940_s.jpg" alt="9-Kandinsky_Bleu_de_Ciel__1940.jpg" style="float:right; margin: 0 0 1em 1em;" title="9-Kandinsky_Bleu_de_Ciel__1940.jpg, sept. 2016" /> En effet, né en 1866 à Moscou, parti de Russie pour Munich et l'Allemagne en 1896, Kandinsky sera classé parmi les artistes « dégénérés » par les nazis et quittera son pays d'adoption, un vrai déchirement pour lui, pour la France en 1933, alors que les nazis viennent de fermer l'école du Bauhaus dans laquelle il enseignait depuis 1922.<br /> A Paris, où il s’intégrera bien parmi le milieu artistique, il va adopter un style tout à fait original, synthèse du vocabulaire géométrique des années du Bauhaus, et des tracés aléatoires et ondulants de la décennie précédente, enrichi de tout un répertoire de motifs biomorphes issus de l'univers des cellules et de l’embryologie qui le passionne, et symbolique de ses tiraillements intérieurs d'exilé et de croyant profondément orthodoxe.<br /> L'exposition dont je vous parlerai plus amplement lorsqu'elle aura ouvert ses portes, sera présentée sous forme chronologique.<br /></p> <h3>+++ L'exposition Henri Fantin-Latour<br /></h3> <p>C'est une belle rétrospective qui arrivera à Grenoble le 18 Mars 2017.<br /> Elle a été réalisée par la Réunion des Musées Nationaux, Grand Palais et Musée d'Orsay.<br /><img src="http://www.allonsaumusee.com/public/.Fantin-Latour_Capucines_doubles_s.jpg" alt="Fantin-Latour_Capucines_doubles.jpg" style="float:right; margin: 0 0 1em 1em;" title="Fantin-Latour_Capucines_doubles.jpg, sept. 2016" /> Elle suivra un ordre chronologique, commençant par des œuvres de jeunesse de l'artiste, en particulier de nombreux auto-portraits, ses sœurs comme modèles, mises en scène en liseuses ou brodeuses, les natures mortes savamment composées.<br /> S'ensuivront ses fameux portraits de groupes d'artistes de son époque, les poètes avec Apollinaire, Verlaine et Rimbaud notamment, les peintres dont Manet, les musiciens …<br /> Il reviendra vers les portraits et les natures mortes, notamment dans sa période anglaise.<br /> Peu à peu il s'en éloignera pour ne plus que faire des œuvres dites d'imagination, inspirées par des sujets mythologiques ou des odes à la beauté du corps féminin.<br /> L'exposition nous permettra de découvrir l'évolution dans le temps de l’œuvre de Henri Fantin-Latour.</p>